Bref historique du PEPE


Ainsi est né le PEPE

Le PEPE __ Programme d’Éducation Préscolaire, est né au Brésil, dans l’année 1992, à travers le couple Stuart et Georgina Christine, de la BMS World Mission –Société Missionnaire Baptiste Britannique.

Lors d'une visite du couple dans une communauté pauvre de la ville de São Paulo, une maman, se rendant compte de l’importance à aider les enfants de la région, leur a demandé ce qu'ils pouvaient faire pour aider la communauté.

Face à ce défi et conscient du grave manque de préparation des enfants de la communauté pour leur permettre d'entrer dans l'école fondamentale avec l'espoir de réussir, Georgina était prête à initier avec eux un travail de soutien préscolaire. Pour confirmer la nécessité de ce type d’initiative, une enquête a été menée auprès de 100 familles de la communauté qui ont déterminé le nombre d’enfants âgés de 4 à 6 ans qui n’avaient pas accès à la préparation préscolaire. Le résultat de la recherche a montré le besoin existant et le grand intérêt des mères pour ce type de travail. Ainsi, en Août 1992, est né le Programme d’Education Préscolaire (PEPE) avec 25 petits enfants de 5 à 6 ans, qui étaient déjà soutenus par l’Association Brésilienne d’Encouragement et d’Appui à l’Homme, ABIAH.

Le succès du programme dans cette communauté a suscité l’intérêt des autres acteurs et le programme a donc commencé à s’étendre à d’autres lieux de São Paulo dans des espaces informels. Au cours des années suivantes, Georgina, appuyée par les compétentes éducatrices Kátia Medeiros et Irene Arcanjo, s’est consacrée à l’amélioration du contenu du programme du PEPE et à établir le principe de formation continue des missionnaires éducateurs.

Une emphase qui est devenue une caractéristique fondamentale du programme. En 2000, visant à étendre le programme aux États pauvres du Nord-Est du Brésil, le PEPE a été implanté conjointement à la Convention Baptiste Piauienne, par le zèle consacré de la missionnaire Yolanda Miranda, piauienne, qui avait travaillé pendant 6 ans avec le PEPE dans le bidonville de Heliópolis, São Paulo. Le projet s’adapte facilement à la culture locale et gagne un nouveau domaine d’action avec le nom de « Projet Lumière du Nordeste ».

L’élargissement des frontières

En 2001, le PEPE a connu son expansion internationale. Le programme a été présenté aux dirigeants d'églises et de communautés du Mozambique avec le soutien de la pédagogue Terezinha Candieiro, à un moment où le pays cherchait à éliminer la pauvreté par l'éducation et le travail. Il a également été présenté à d'autres dirigeants d'Amérique Latine par l'intermédiaire des enseignantes Lídia Klava et Lúcia Martiniano. Ainsi, le PEPE a commencé à s’étendre dans plusieurs pays des deux continents, dans des communautés défavorisées, avec l’appui de l’ABIAH. Le prochain pas décisif dans l’histoire du PEPE a été fait en 2005, lorsque, pour faciliter l’expansion du programme, il était nécessaire d'organiser un réseau PEPE appelé PEPE NETWORK, créé par Stuart Christine et coordonné par Terezinha Candieiro.

En ce début d’expansion internationale, il était fondamental de mettre l’accent sur le développement de base du curriculum, du système de formation des éducateurs et, en particulier, sur la préparation des coordinateurs responsables pour introduire et superviser le PEPE au Brésil et à l’étranger.

La période qui a suivi a été caractérisée par plusieurs avancées importantes. La première a été le développement organisationnel/administratif du PEPE à travers le réseau qui a fourni les structures solides mais flexibles nécessaires à son expansion internationale continuelle. Ce processus comprenait la formalisation et l'impression en portugais, espagnol, français et anglais des principaux textes du programme de base et des programmes de formation pour les éducateurs et les coordinateurs. La deuxième a été le lancement du site Web du réseau PEPE, qui contient des informations sur le programme à l'intention d'un public de plus en plus diversifié. Une troisième initiative importante a été la production de modules et de matériels complémentaires au programme de base, abordant des questions telles que la protection des enfants et la préservation de l'environnement.

Ce que font les enfants dans les unités du PEPE

Au PEPE, nous proposons et réalisons des activités qui aideront les enfants à développer leurs connaissances et en même temps à apprendre par l'interaction les uns avec les autres.

Le PEPE intègre le curriculum de l'éducation préscolaire de chaque pays où il est inséré avec sa référence curriculaire.

De manière générale, les domaines de connaissance suivants sont traités : Langage, Mathématiques, Nature et Société, Mouvement, Musique, Arts visuels, Education chrétienne ou Valeurs spirituelles. Ces zones sont développées dans le cadre d'une routine quotidienne et hebdomadaire. Habituellement, la routine quotidienne comprend les activités suivantes :

  • Arrivée
  • Ronde de discussion
  • Activités individuelles (Langage, Mathématiques, Arts, Éducation chrétienne)
  • Activités collectives (Mouvement, Musique, Nature et Société)
  • Hygiène - se laver les mains, se brosser les dents
  • Centres d'intérêt
  • Rangement de la salle
  • Sortie

La plupart des activités sont développées d’une manière ludique, parce que surtout dans cette tranche d'âge, les enfants apprennent en jouant. Ainsi, ils grandiront et se développeront naturellement.

Cette histoire n'est pas encore terminée.... Chaque année, chaque difficulté surmontée, chaque nouvel enfant atteint, l'histoire de ce ministère continue à être écrite.

Que les enfants soient heureux et Jésus glorifié !

Manuels pour la protection de l'enfance


Merci pour les informations que vous avez envoyées. Vous pouvez maintenant télécharger les manuels en cliquant sur les liens ci-dessous.

Protection de l'enfant - I'Eglise

Protection de l'enfant - Parents et les enfants

Protection de l'enfant - Coordinateurs

Où nous sommes


Home