Deux parents d'enfants du PEPE de la communauté locale travaillent après plus d'un an de chômage à cause de la pandémie de COVID-19. 

Tous les gens dans le monde ont été confrontés à différents problèmes à cause de la pandémie. Les personnes qui dépendent d'un salaire quotidien sont désormais sans aucune ressource financière. C'est ce qui s'est passé ici, dans le sud de l'Asie. Nous avons été confrontés à de grands défis avec la hausse du chômage dans notre pays. De nombreuses entreprises, bureaux, magasins ont été contraints de réduire leur personnel pour continuer à fonctionner. D'autres ont dû fermer leurs portes. 

Lorsque nous avons rendu visite aux famille de PEPE dans la communauté, nous avons pu constater le désespoir des familles qui avaient perdu leur emploi et n'avaient aucun moyen de subvenir à leurs besoins essentiels. À partir de ce moment, j'ai commencé à prier au Seigneur pour savoir comment je pouvais les aider. 

Puis le Seigneur m'a montré. J'ai commencé à faire des recherches d'emplois pour eux auprès d'agences d’emploie et de quelques contacts. En conséquence, j'ai obtenu un interview pour Krishna dans un département d'impression et un autre pour Pramod dans un département de sécurité. Dieu merci, les deux ont réussi à passer les entretiens et ont obtenu les emplois. Quinze autres ont passé des entretiens mais n'ont pas été sélectionnés. Je continue à les aider à chercher de nouvelles opportunités. 

Continuons à prier pour que Dieu ouvre des portes et bénisse davantage des familles de nos enfants  de  PEPE afin que cette dure réalité à laquelle nous sommes confrontés soit transformée. 

Vilas Raypure
Coordinateur national au Sud d’Asie.

TRADUIT PAR : José Ricardo Nascimento