Moun zekh ! C'est ainsi que l'on dit "bonjour" en kággaba, la langue des Koguis, un groupe ethnique vivant dans les montagnes de la Sierra Nevada à Santa Marta, en Colombie. Ils croient qu'avant l'apparition de la mère du monde, la mer, il n'y avait que des ténèbres. Ils ont besoin de connaître le vrai Dieu et, pour cela, PEPE est venu à eux.

Nous étions frappés par une photo où tous les enfants étaient pieds nus, du fait que les rares ressources dont disposent les parents ne servent qu'à l'alimentation. Nous nous efforçons d'obtenir des chaussures et de la nourriture pour les enfants et, grâce à un partenariat, nous avons reçu des dons de riz vitaminé qui leur est déjà parvenu.

Les Koguis sont confrontés à de nombreuses difficultés sociales, dont l'absence d'éducation pour les enfants. Il n'y a pas d'établissements scolaires et ils vivent loin des principales villes de la région. Par conséquent, les enfants ne peuvent étudier qu'à partir de l'âge de 12 ans. Pour la gloire de Dieu, cette réalité est en train de changer.

Nous venons de lancer une unité PEPE avec 40 enfants qui reçoivent un enseignement dans leur propre langue et culture, puisque le missionnaire éducateur est issu de la communauté. Une chose curieuse est que les Koguis s'habillent toujours en blanc, car s'habiller autrement serait considérée comme une trahison de leur culture.

Parmi les plus de 100 communautés indigènes présentes en Colombie, nous sommes déjà dans deux d'entre elles : les wiwas et les koguis. Maintenant, nous rêvons d'atteindre les enfants Arawak. Je compte sur vos prières pour que ce rêve devienne réalité.

Adalci de Avila
Coordinatrice nationale de PEPE en Colombie

Carmen Ligia, édition de texte

TRADUIT PAR : José Ricardo Nascimento