En raison de la rareté des aliments et , par conséquent, d’une malnutrition, le plan de développement des enfants en situation de vulnérabilité sociale fini par être compromit. Comme le plan de réponse aux nécessités nutritionnelles des enfants, né le projet de Nutrition du PEPE.

La malnutrition continue à être un problème de santé publique dans beaucoup de pays en voix de développement. Dans les pays pauvres, la malnutrition est la cause de 45% de toutes les morts des enfants de moins de 5 ans, selon les données de 2016 de l’Unicef. Cette réalité est présente dans beaucoup de pays d’action du PEPE, et c’est un grand défi à gérer avec les difficultés confrontées par beaucoup de famille assistées par le Programme.

En Guinée-Bissau, au Cap-Vert et au Sénégal, les premiers pas pour la mise en oeuvre du Projet de Nutrition ont été déjà donnés. Nous sommes en train d’avancé de forme progressive dans la formation des missionnaires-éducateurs, dans l’évaluation nutritionnelle des enfants, dans la sensibilisation des familles par le biais de l’éducation nutritionnelle et dans la recherche de partenariats qui augmentent la progression de nos actions. Actuellement, nous avons un total de 1.464 enfants atteint par PEPE dans ces trois pays. Nos efforts ont été pour que tous les enfants soient impactés par l’action du Projet de Nutrition.

Encore il y a beaucoup à faire pour que nous atteignons tous les enfants gagnés par le PEPE. Le désir de notre coeur c’est de contribuer encore plus pour améliorer l’état nutritionnel de ces petits. Nous croyons que celui qui a commencé cette bonne oeuvre est fidèle pour nous conduire jusqu’à la fin. Nous comptons sur son appui dans l’engagement d’apporter l’espoir dans le coeur des enfants, vivant ainsi le pouvoir de transformer.

Lia Coutinho
Coord. Aux. Projets Complémentaires

TRADUIT PAR: Youla Momo Boyo