Nous avons terminé l'année 2020 en tenant la cérémonie de remise des diplômes à beaucoup de nos enfants du PEPE, qui cette année entrent déjà en première année d'enseignement primaire.

Nous louons le Seigneur pour chaque victoire remportée, car même au milieu de la crise provoquée par la pandémie de la covid19, nos missionnaires-éducateurs, avec un grand courage et pleins de la puissance, d'amour et d'équilibre du Seigneur, comme nous pouvons le lire dans 2 Timothée 1:7, ont surmonté les obstacles et poursuivi les activités soit virtuellement, soit en se rendant même dans les foyers d'enfants. L'équipe du PEPE Paraguay est restée ferme et les activités ne se sont pas arrêtées!

Aumoment où le PEPE est né dans la ville de Capitan Bado, qui se trouve juste à 450 km d'Asunción, la capitale paraguayenne, la pandémie a pris un grand ampleur et tout a été fermé. Ensuite, la directrice de l'unité du PEPE, était très découragé, et en accord avec l'église, ils avaient décidé de fermer l'unité du PEPE. Lorsque je lui ai demandé pourquoi ils avaient pris une telle décision, elle m'a répondu que de nombreux enfants avaient quitté le PEPE à cause de la pandémie et qu'elle n'avait pas assez d'enfants pour continuer avec les portes ouvertes. J'ai demandé combien d'enfants participaient encore au programme et elle m'a répondu que 12 enfants étaient présents. Je lui ai donc dit de ne pas se concentrer sur les pertes, après tout, 12 est un nombre parfait ; ce sont 12 vies qui ont besoin d'être aimées, soignées et enseignées. Nous poursuivons le PEPE et en décembre 2020, nous avons organisé la fête de remise des diplômes à ces 12 enfants. De plus, Dieu nous a fait un autre cadeau pour honorer la fidélité de ces frères et sœurs, à savoir que le ministère de l'éducation a approuvé le fonctionnement du PEPE dans cette église. Cette année, ils ont déjà 25 enfants inscrits au PEPE.

Nous entamons l'année 2021 en effectuant des inscriptions dans chacune des 56 unités que nous avons dans le pays pour, avec la permission du Seigneur, reprendre les activités au mois de mars. Prions pour le PEPE au Paraguay afin que nous puissions continuer à apporter la puissance transformatrice de Dieu à de nombreux enfants et à leurs familles dans tout le pays.

Javier Galarza
Coordinateur National du PEPE PARAGUAY

Carmen Ligia (édition du texte) - Coordinatrice Continentale PEPE Amérique