José Matias est un beau garçon de 5 ans né dans une famille avec peu de ressources financières, mais avec beaucoup d’amour. Il est en deuxième année au PEPE en Bolivie et, en plus d’être très intelligent, il démontre avec ses actions une grande affection pour tous ses compagnons de sa classe. Il est toujours ponctuel et joyeux. Il aime accomplir toutes les tâches données par la missionnaire-éducatrice pour pouvoir courir joyeusement dans la salle afin de profiter de chaque minute de la pause en jouant avec ses camarades.

Lorsqu’il a entendu parler de l’amour de Dieu au Pepe, José Matias a invité toute sa famille à intégrer l’église avec lui. Sa mère n’a pas eu de problème à accepter l’invitation de son fils, mais son père, quant à lui, a longtemps refusé l’invitation de son fils. Faire accepter l’invitation au père s’avérait une tâche impossible, mais José Matias n’abandonna pas son père, il continuait de l’inviter et à priait pour lui incessamment. Enfin l’année dernière à la fête des pères, il a réussi à emmener son père pour la première fois à l’église pour assister à une présentation qu’il avait à faire avec ses camarades du PEPE.

Pendant un certain temps, le père de José Matias n’a pas vu l’intérêt de suivre les pas de son fils, mais petit à petit, son attitude commença à changer lorsqu’il s’est rendu compte que son fils aimait tellement le PEPE et était toujours heureux chaque dimanche quand l’heure de se rendre à l’Eglise sonnait. Dieu a utilisé le témoignage de José Matias pour toucher le cœur de son père. Aujourd’hui toute la famille a accepté Jésus comme sauveur et nous pouvons voir les parents arriver aux cultes tenant la main de leurs fils.
Le PEPE existe pour transformer la vie des enfants et aussi celle de leur famille !

Transformer des vies, c’est un grand défi parce qu’il exige de l’amour et du sacrifice comme celui que Jésus a fait en se sacrifiant inconditionnellement pour le salut de toute l’humanité. Transformer c’est faire la différence dans la vie des enfants et aussi dans celle de leurs familles comme Jésus l’a fait dans nos vies.

Carmen Lígia
Coordinatrice Continental du PEPE Amériques

Traduction et révision du texte :
Fernando Santos, Lèvi Koudjo, Rosimeri Francisco

PS : Le nom de l’enfant est fictif