Le PEPE est arrivé sur la belle île des Caraïbes de la République Dominicaine en 2005. Dès le début, la chère sœur Juana de Mora a fait partie de la coordination nationale. Son amour et son dévouement envers les enfants et l'équipe du programme sont l'exemple clair de l'amour de Dieu qui règne dans sa vie. Cette semaine, elle a vécu quelque chose qui a rempli nos cœurs de joie.

En arrivant au supermarché, elle a été abordée par un jeune homme qui, dans le cadre du système de sécurité mis en place lors de la pandémie, prenait la température et distribuait l'alcool en gel à tous ceux qui entraient dans l'établissement. Mais quelle a été sa surprise ? Le jeune homme qui l'a approchée était Juan !

Juan a été l'un des premiers enfants à participer au PEPE en République Dominicaine. Ils ont tous deux été tellement émus par les retrouvailles qu'ils ont fini par s'embrasser en oubliant le coronavirus . Juan a ensuite dit à sœur Juana de Mora qu'il est toujours sur le chemin du Seigneur, et qu'il est aujourd'hui un leader dans une Église pentecôtiste.

Le PEPE a été un grand soutien pour Juan, car quand il était petit, son père le maltraitait beaucoup. Pendant les deux années où il a participé au programme, il a reçu les soins de l'église et des missionnaires éducateurs. De plus, grâce aux visites du PEPE-VAI, toute sa famille a pu être aidée.

Le PEPE est un programme qui en vaut la peine car il nous permet d'apporter de l'espoir au cœur des enfants. Nous plantons la graine de l'évangile dans leur cœur et, au bon moment, Dieu donne la croissance. Pouvoir récolter des fruits comme Juan est une énorme joie pour nous.

Gladys de Ortiz
Coordonnatrice Régionale PEPE Amérique Centrale, du Nord et des Caraïbes