Le Pepe qui est situé dans la communauté de Cristo Rey dans la municipalité de Tipitapa, à Managua, a commencé ses cours cette année, accueillant 25 garçons et filles issus de familles aux ressources économiques très limitées. La plupart de ces familles collectent des matériaux recyclables à la décharge municipale, située sur les rives du Cristo Rey, ou travaillent dans les magasins de vêtements de la ville de Tipitapa.

Même si les responsables du gouvernement nicaraguayen n'ont adopté aucun type de mesure pour prévenir la contagion de la maladie, une grande partie de la population a entendu l'appel de la Société médicale à rester en quarantaine et à ne pas envoyer les enfants à l'école. Cependant, les familles éprouvent de graves difficultés à domicile parce qu'elles ne peuvent pas subvenir à leurs besoins fondamentaux.

Attentif à ce que se passait la missionnaire éducatrice de l’unité Pepe à Cristo Rey, signalé la situation à la coordinatrice nationale du PEPE qui à obtenue de certaines églises 25 paniers de base avec du riz, des haricots, du sucre, du lait en poudre et de l’huile à livrer aux familles des enfants du PEPE. Des produits d'hygiène ont également été donnés et ont atteint les mains des enfants, ce qui a permis de maintenir les pratiques d'hygiène apprises dans le cadre du programme.

Nous remercions Dieu que les familles aient été soutenues, aient exprimé leur gratitude et aient été très heureuses que le PEPE et les Baptistes s'occupent d'elles, car elles se sont toujours senties oubliées et sans protection. Continuez à prier pour notre pays et pour nos enfants qui étudient dans les PEPE nicaraguayens !

Continuez à prier pour notre pays et pour nos enfants qui étudient au PEPE nicaraguayen

Sandra Lizeth Detrinidad
Coordinatrice National PEPE Nicarágua