La pandémie a changé la scène mondiale dans des différents contextes. Le confinement visant à contenir la vague de transmission communautaire a changé la routine et particulièrement affecté les zones les moins favorisées. Les changements affectent déjà considérablement la population en raison de l’affaiblissement de l’économie, en particulier dans un contexte où elle est basée sur des activités de subsistance. En outre, les structures de santé se sont effondrées avec le nombre croissant d’infectés.

Cette image du besoin et de la famine que nous observons dans diverses parties du monde nos rappelle l’épisode de la multiplication des pains et des poisons rapportés dans les évangiles. Devant une foule affamé Jésus dit à ses disciples : « Donnez - leurs de la nourriture » cependant tout comme aujourd’hui, la question cruciale était de savoir de quoi devons-nous les nourrir? À ce moment-là, ils avaient seulement cinq pains et deux poissons, une petite quantité devant une telle foule. La réalité n’a pas été différente pour les églises ici en Afrique face aux besoins croissants de la population. Par conséquent nous nous sommes demandé ce que nous pouvons faire pour aider les familles soutenues par le PEPE, en particulier dans les unités qui sont dans les zones défavorisées dépourvues des ressources économiques et structurelles. La question est de savoir comment pouvons-nous être une église pertinente face aux circonstances auxquelles nous avons été confrontés aujourd’hui.

Ici, en Afrique, les Églises ont courageusement fait face à la bataille contre le COVID-19. Elles n’ont pas mesuré les efforts déployés pour répondre aux besoins des communautés mal desservies. Nous pouvons souligner le travail des Églises en Sierra Leone, au Mozambique et au Cap-Vert qui ont mobilisé leurs membres pour fournir de la nourriture aux familles du Pepe. En Afrique du Sud, des unités ont contacté des ONG pour fournir de la nourriture aux enfants. Au Mali et au Sénégal, les églises se sont mobilisées pour fabriquer des masques qui composent la trousse de protection contre le COVID-19 offerte aux enfants du Pepe. L’aide alimentaire et le soutien spirituel sont des actions qui ont fait toute la différence en cette période de crise. Le défi de l’Église est énorme, mais les supplications faites au Seigneur pour son aide ont été une constante. Nous prions pour la provision quotidienne et pour que le Royaume de Dieu soit établi par Christ Jésus et Dieu le Père soit glorifiés dans cette situation difficile.

Santos Ricardo
Coordination Continentale Afrique