Avec l'arrivée de la saison froide et l'atteinte d'une température maximale de 19°C et minimale de 6°C, les sœurs de l'Union des femmes Baptistes d'Argentine, animées par l'amour et la compassion, se réunissent pour fabriquer des manteaux qui sont envoyés pour chauffer les pépites qui restent dans les régions les plus pauvres du pays. Les parents de ces enfants n'ont pas les moyens d'acheter des manteaux, puisque tout le revenu, fruit du travail quotidien, est destiné à acheter de la nourriture pour toute la famille.

L'année dernière, ces mêmes sœurs se sont réunies et ont fabriqué des kits d'hiver qui ont également été envoyés à de nombreuses pépites. Les kits contenaient des manteaux, des chaussettes, un foulard, un chapeau et des gants. En plus d'être réchauffés par des vêtements chauds, les enfants se sentent réchauffés par l'amour de notre Dieu que leur apporte le PEPE et aussi par les sœurs et frères qui soutiennent le Programme.

En plus du froid, nous avons eu cette année une préoccupation supplémentaire avec la pandémie. Beaucoup de nos enfants vivent dans des maisons très pauvres, sans accès à l'internet, à un ordinateur ou même à un simple téléphone portable. Nous avons donc commencé à nous demander comment aider les enfants à poursuivre leurs études chez eux, comment continuer à leur rendre visite, comment les nourrir et les chauffer.

C'est alors que nous nous sommes réunis pour collecter des dons de nourriture (riz, haricots, sucre, etc.), nous avons pris des photocopies des travaux scolaires, séparé les manteaux et mis le masque de protection pour aller chez les enfants en portant une belle trousse surprise pour l'hiver. Le sourire des enfants et de leurs parents était contagieux et rendait tout l'effort utile. Car comme Jésus nous l'a enseigné, aider un de ses petits est la meilleure chose au monde !

Graciela Alencastro
Coordinatrice Nationale PEPE Argentine

Carmen Ligia - Rédaction du texte - Coordinatrice continentale PEPE Amériques