Le Pérou est un pays d'Amérique du Sud qui compte actuellement une population de 33 380 496 habitants. Dans le rapport de l'ONG Save the Children, le Pérou est classé 92e sur la liste des pays les plus dangereux pour les enfants dans le monde. Les enfants constituent donc l'un des secteurs les plus vulnérables de la population péruvienne.

Actuellement, nous avons 654 enfants qui étudient dans les 52 unités PEPE réparties dans les villes péruviennes. Aujourd'hui, les enfants des PEPE péruviens achèvent trois mois en dehors des cours, deux mois pour les fêtes nationales et un mois pour le grave problème que nous avons rencontré avec la propagation du COVID-19. Pendant les mois de vacances scolaires, nous avons organisé des écoles bibliques de vacances grâce auxquelles nous avons pu toucher la grande majorité de nos élèves.

Dieu a déversé d'innombrables bénédictions sur nos enfants. Parmi les nombreuses histoires de bénédictions et de réussites, je tiens à souligner le cas de Jhaziel, l'un de nos étudiants qui a marqué ma vie. C'est un beau garçon qui est né avec une fente labio-palatine. C'est pourquoi il a déjà subi trois opérations chirurgicales différentes, mais malheureusement sans grand succès. Abandonné par sa mère à la naissance, il vit aujourd'hui sous la garde de ses grands-parents. Sa grand-mère a demandé de l'aide au PEPE et il a été immédiatement inscrit. Il avait du mal à bien communiquer, mais souvent, pendant les cours, l’éducatrice ne pouvait pas comprendre ce qu'il disait. Il a commencé à jouer avec les autres enfants, à interagir au moment des devoirs, et en peu de temps, les autres enfants ont commencé à très bien le comprendre. Ils étaient donc ses interprètes pour l’éducatrice chaque fois qu'elle avait du mal à le comprendre. Le garçon aime beaucoup jouer et en décembre, il a emmené toute sa famille, ses grands-parents et ses frères, à l'église pour assister à sa présentation en tant que l'un des trois pasteurs de la représentation de Noël du PEPE. Il participe aussi avec assiduité à l'étude biblique du dimanche au sein de l'église où se trouvent l'unité PEPE. Pour nous, dans l'équipe Jhaziel, c'est un grand miracle de Dieu parce qu'il présente une écriture parfaite, c'est-à-dire qu'il a appris à écrire en écoutant et non en parlant. Jhaziel n'est qu'un des nombreux cas d'inclusion que le PEPE a embrassé avec amour et attente.

Prions pour que les PEPE péruviens soient fortifiés dans le Seigneur et pour qu'ils puissent surmonter cette période de crise sans qu'il y ait de grandes conséquences qui pourraient affecter à la fois nos enfants et nos missionnaires éducateurs. Priez également pour tous les enfants qui font partie de nos programmes d'inclusion dans chaque unité.

Clorinda
Coordinatrice Nationale du PEPE au Pérou

Édition du texte : Carmen Ligia - Coordinatrice Continentale
PEPE en Amérique