Nous louons Dieu pour la croissance du PEPE au Mozambique, où nous sommes passés de 96 à 99 unités. Notre défi pour l’année 2020 est de faire la volonté de Dieu en transformant la vie des enfants que nous avons aidés, de leurs familles et de leurs communautés. Par conséquent, nous avons encouragé la formation de comités de parents et des collaborateurs de l’éducation par le biais de notre plan d’action, parce que nous comprenons que ces comités seront décisifs dans la diffusion de ce que nous avons enseigné aux enfants et aussi en dehors de nos murs étant, par exemple, déterminants pour la transformation des enfants et de toute la communauté.

Aujourd’hui, nous sommes certains qu’au moins 80 unités ont déjà réussi à former les comités des parents et des tuteurs des enfants, qui ont contribué au développement et à la promotion du programme d’éducation parentale auprès des familles d’enfants, créant une synergie et favorisant des partenariats afin que les initiatives soient plus efficaces et incisives entre les parents et l’unité. PEPE travaille en partenariat avec le gouvernement et ses autres partenaires afin de surveiller le développement des communautés. Ainsi, deux réunions d’éducation parentale ont déjà eu lieu, axées sur la protection de l’enfance. En outre, on sait que les réunions sur l’éducation parentale avec les tuteurs des enfants sont établies, d’une part, comme un instrument réglementaire des parties, et d’autre part, comme cadre de référence pour la relation entre les parents, les enfants et l’unité.

La coordination nationale encourage les unités dans la formation des comités de parents et dans le maintien de la fonctionnalité des réunions avec les parents afin que ce que les enfants apprennent dans les unités a une continuité dans les familles et les communautés, le tout à la gloire et l’honneur du noter Dieu. 

Antonio Daniel
Coordinateur National du PEPE Mozambique