Ecclésiaste 3:1 Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose sous le ciel.

L'année 2020 a commencé de manière très positive pour le PEPE Afrique du Sud et ma prière est qu'elle se poursuive ainsi jusqu'à la fin.

Nous avons commencé l'année par un atelier de formation de 3 jours au Botshabelo, dans la province de FreeState, auquel ont participé 7 missionnaires éducateurs. Nous avons également eu le privilège de recevoir une nouvelle équipe avec 3 dames de Gauteng, car l'ancien missionnaire éducateur est parti en novembre de l'année dernière. Les missionnaires éducateurs ont été une fois de plus rappelés à l'engagement qu'ils doivent avoir avec les enfants dont ils ont la charge chaque jour. En outre, nous soulignons le devoir de chacun d'entre eux de démontrer l'amour de Jésus dans leurs interactions avec les enfants. Nous réalisons également des activités pratiques pour un apprentissage plus efficace par nos éducateurs, car nous comprenons que la pratique est sans aucun doute plus utile à l'apprentissage que les longs séminaires. Ce soin apporté à la méthodologie d'enseignement a fait une grande différence dans la compréhension des concepts, en particulier pour les nouveaux missionnaires éducateurs. La formation a également permis aux éducateurs de partager les activités menées dans leurs unités PEPE afin que, par comparaison, il y ait une amélioration et une correspondance de qualité entre toutes les unités.

Nous profitons de l'occasion pour souligner gentiment aux missionnaires éducateurs qu'ils doivent retourner à leurs bases et ne pas dévier des règles du PEPE, qui ont été transmises à chacun d'entre eux. Nous avons prévu une visite à Gauteng en mars, où le coordinateur de zone accompagnera la coordinatrice national pour se familiariser avec la nouvelle unité. L'esprit qui régnait pendant la formation était extrêmement positif et confiant, et c'est ainsi que les défis personnels ont été partagés et que des engagements de prière pour ces défis ont été établis.

Je partage avec vous une demande de prière spéciale pour l'une de nos éducatrices qui n'a pas pu participer à la formation parce qu'elle était avec son père hospitalisé ; son nom et Busie. Je demande également l'unité PEPE en Virginie qui n'a pas participé à la formation et n'a pas envoyé de raison pour l'absence de ses missionnaires éducateurs. Veuillez prier pour que Dieu me donne la sagesse nécessaire pour faire face à la situation, car ce n'est pas la première fois que cela se produit.

Que Dieu continue à bénir le ministère PEPE dans le monde entier et que Sa volonté soit accomplie dans la vie des missionnaires éducateurs et des petits enfants avec lesquels ils travaillent chaque jour.

QUE DIEU VOUS BÉNISSE !
Votre serviteur en CHRIST

Vanessa Patience
Coordinatrice National PEPE Afrique du Sud