Le PEPE a démarré sa première unité en République du Togo en 2016 à Lomé, la capitale du pays. Grâce au partenariat entre le Forum Mondial de la Jeunesse et la C.B.T. (Convention Baptiste du Togo), le Programme a commencé ses activités en répondant à un grand besoin dans le pays, à savoir le manque d'accès à l'éducation, en particulier à l'éducation de la petite enfance, selon l'UNICEF, le taux de participation scolaire dans ce groupe d'âge est faible : 10,9% de garçons et 11,1% de filles. Le travail a été commencé par le missionnaire Roberto Gomes et maintenant nous sommes dans la phase de formation de Mme ASSOU Afi-Kuma, responsable de la coordination du Programme dans le pays.

Cette année 2019, en plus de la formation de la nouvelle coordinatrice nationale du PEPE au Togo, nous avons également organisé plusieurs ateliers de formation pour toute l'équipe PEPE dans le pays. Ce travail de formation continue fait partie de la routine de toute l'équipe du PEPE, nous sommes toujours à la recherche du perfectionnement pour mieux servir les enfants, leurs familles et leurs communautés.

Dans le cadre de notre projet d'expansion et de partager la vision missionnaire, nous acceptons le défi lancé par C.B.T. de présenter la proposition du Programme aux pasteurs qui implantent des églises au Nord Togo. Nous avons parcouru plus de 1 000 kilomètres, visitant des églises et des leaders dans diverses communautés du Nord.

Le nord du Togo souffre de nombreux problèmes, j'ai vu beaucoup de besoins et les gens à qui j'ai parlé m'ont dit que leurs principales préoccupations sont le manque d'écoles et de services de santé. L'une des choses qui m'a le plus touchée lors de cette visite a été de voir les risques et les dangers que courent les enfants pour étudier. Sur presque toutes les routes que j'ai empruntées, j'ai vu des enfants de tous âges, y compris des enfants de quatre ans, marcher au bord de la route pour aller à l'école, qui est souvent située à plusieurs kilomètres de leur foyer. En plus de tous les dangers et de la violence auxquels ces enfants sont exposés chaque jour sur ce chemin dangereux vers l'école, ils sont également exposés à des conditions de fatigue physique avant même de commencer les cours. Tout ce contexte complexe du point de vue socio-économique de la région nous montre le grand besoin du travail de Pepe dans la région, mais il montre aussi les défis auxquels nous devons faire face en tant que programme socio-éducatif-missionnaire à mettre en œuvre et à développer dans cette région.

Nous remercions le Seigneur pour la riche opportunité de participer à ce beau travail de transformation qu'Il accomplit au Togo et dans la région. Priez avec nous pour que le Seigneur de la moisson envoie des ouvriers prêts à travailler avec le PEPE dans ce contexte difficile. Prions aussi pour les ressources matérielles et financières pour la construction des classes, des salles de bains, du mobilier pour les classes et pour la formation des nouveaux membres de l'équipe.

Avec gratitude et amour fraternel,

Pasteur Fernando dos Santos
Coordinateur régional - PEPE Afrique de l'Ouest 2