La République de Sao Tomé-et-Principe est un petit État insulaire en développement à faible revenu et à l'économie fragile. Il est situé dans le golfe de Guinée, à 350 km de la côte ouest de l’Afrique. Le pays est extrêmement vulnérable aux impacts externes, qu’ils soient sociaux ou géographiques. Selon des estimations récentes de la Banque mondiale, environ un tiers de la population vit avec moins de 1,9 dollar par jour et plus des deux tiers de la population vit avec un seuil de pauvreté de 3,2 dollars par jour. Il est bien connu que l’éducation préscolaire permet le développement de compétences qui permettront à l’élève de mieux s’adapter émotionnellement et intellectuellement à l’entrée dans l’éducation de base. Cependant, le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe reconnaît que cet enseignement a été relégué au second plan au cours des 30 dernières années en raison des difficultés rencontrées au cours de la période qui a suivi l'indépendance. En se concentrant sur cette perspective, PEPE a été placé comme un outil supplémentaire dans la lutte pour changer cette réalité dans le pays.

En octobre, nous avons reçu la visite du coordinateur régional du PEPE l’Afrique australe qui a pris connaissance des travaux menés depuis plus de 10 ans à Sao Tomé-et-Principe. Aujourd'hui, nous avons un total de 5 unités avec 220 enfants inscrits et bénéficiant du programme. En outre, nous avons 16 missionnaires éducateurs qui se sont portés volontaires pour servir Dieu en apportant de l'espoir au cœur des enfants santoméens. Au cours de la visite, nous avons eu le privilège de nous rendre dans toutes les unités, d'entretenir des contacts avec les missionnaires éducateurs et les enfants et de surveiller de près la manière dont ces enfants à risque ont été éduqués et pris en charge. Nous avons également rencontré l'ensemble de l'équipe, y compris les pasteurs de l'église, où nous avons présenté le manuel de mise en œuvre de l'unité PEPE, dans lequel nous avons trouvé des outils clés pour le développement de l'unité.

Avant le début des activités scolaires, l’équipe PEPE a suivi une formation dans laquelle elle a été guidée et informée pour le développement du travail et a organisé tout le matériel didactique qui sera utilisé pendant cette année scolaire. A cette occasion, nous avons eu le privilège d'accueillir le pasteur président du conseil consultatif du PEPE à Sao Tomé. Les 220 enfants qui ont fréquenté PEPE sont en train de développer leurs compétences pour faire face à l’éducation de base, pour vivre en société et surtout pour connaître et vivre l’amour de Jésus-Christ.

Nous louons Dieu pour ces enfants qui ont été bénis à Sao Tomé-et-Principe et nous vous demandons de prier pour chacun d’eux.

Panganhe David
Coordinateur Régional du PEPE de l’Afrique Australe