Pour les 500 000 habitants de la ville de Beira, la principale préoccupation est la reconstruction des infrastructures endommagées et la réparation de celles qui ont perdu leurs toits ou d'autres dommages matériels causés par le cyclone IDAI. Cette préoccupation fait également partie des Eglises. La peur, le désespoir, la méfiance, le suicide, la corruption et bien d'autres visages du mal ont dominé le cœur des gens, y compris ceux qui sont appelés élus.

Tout cela a sérieusement affecté les unités du PEPE à Beira, où parents et enfants ont été totalement ébranlés. Cependant, nous avons vu l'action divine et la restauration du peuple par la puissance de Dieu. Les équipes d'église de l'unité ont commencé à faire des visites de prière et un soutien psychosocial aux familles. Cependant, ces visites n'étaient pas fréquentes parce que chacun pensait à sa propre situation et faisait face à ses propres peurs.

Beira en reconstruction

La coordination du PEPE a été appelée à rencontrer les unités pour renforcer les contenus relatifs au PEPE VAI (Programa de Visitação e Apoio Infantil), afin de permettre aux églises de réaliser leur rôle pour les communautés environnantes en toutes circonstances. Nous avons rencontré les missionnaires-éducateurs le 6 avril 2019. A l'époque, nous nous sommes rendu compte que ce n'était pas suffisant, alors nous avons eu une autre rencontre avec des pasteurs et des responsables d'églises le 27 avril 2019.

Grâce à cet investissement, nous avons vu les unités se réunir avec les parents pour parler de la restauration de Dieu dans la famille et le message central était "JÉSUS LE SEUL QUI PEUT RESTAURER NOTRE VIE". Après un mois de travail avec les communautés, les parents et les éducateurs ont finalement accepté de laisser les enfants continuer les activités dans les unités. Nous sommes heureux de vous informer que toutes nos unités dans la région sont en activité avec les enfants.

Sur les 1 350 enfants inscrits dans les unités jusqu'au mois de février à Beira et Dondo, 985 enfants sont déjà pris en charge dans les unités PEPE de la zone gravement affectée par le cyclone IDAI.

Le message que " Jésus-Christ prend soin de nous" est le message que les missionnaires éducateurs ont transmis aux enfants dans les unités et qui, par leur intermédiaire, a atteint la communauté. Cette semaine seulement, du 03 au 09 mai 2019, sept unités et communautés ont été visitées par le biais du PEPE VAI (Programa de Visitação e Apoio Infantil). Au travers de ce projet, les enfants ont reçu le message riche que "JESUS CHRIST PREND SOIN DE NOUS", et à travers ce message, PEPE a reconstruit la vie des enfants, éduquant les missionnaires, les parents et les tuteurs.

C'est Beira en reconstruction !

David Panganhe
Afrique du Sud Coordinateur régional du PEPE